Empowerment des femmes : comment promouvoir l'égalité des chances par l'apprentissage linguistique

Lea Naschberger
Posté par LEA NASCHBERGER
Empowerment des femmes : comment promouvoir l'égalité des chances par l'apprentissage linguistique

Trente ans. Selon une étude du Boston Consulting Group, c'est le temps qu'il faudra, au rythme actuel, pour qu'un nombre égal de femmes et d'hommes occupe des postes à responsabilité dans les grandes entreprises allemandes. (C'est cependant un progrès par rapport aux États-Unis, où une étude récente a estimé ce délai à 208 ans). Et pourtant, malgré d'innombrables initiatives et débats politiques, de nombreuses entreprises commencent seulement à constater le potentiel considérable des femmes cadres.

Les causes de ce phénomène sont multiples et souvent systémiques. Au cours de leur carrière, les femmes se heurtent souvent à ce que l'on appelle le plafond de verre, une barrière invisible qui rend plus difficile leur promotion à des postes de direction. Les présupposés sexistes non remis en question, les structures d'entreprise rigides, le manque d'accès aux réseaux informels et la croyance selon laquelle les dirigeant·e·s doivent être accessibles 24 heures sur 24 contribuent également à ce problème.

Compte tenu de la lenteur des progrès, il est d'autant plus important que les entreprises prennent l'égalité des genres au sérieux afin de générer un réel changement. Cependant, il y a aussi de bonnes nouvelles : ce n'est pas forcément difficile de s'attaquer à ce problème. En effet, comme dans tant d'autres domaines de notre coexistence, il existe un élément en particulier qui apparaît crucial : la capacité à communiquer de manière ouverte, sympathique et appropriée. Nous vous proposons ici quelques pistes pour faire de l'égalité des genres un objectif au sein de votre équipe, et pour définir comment l'apprentissage d'une nouvelle langue peut être particulièrement utile à cet objectif.


Promouvoir des modèles de travail flexibles


Les horaires flexibles, ou le fait d'autoriser les employé·e·s à travailler en dehors des horaires de bureau classiques de 9 h à 17 h, suscitent encore un certain scepticisme en Europe, en Amérique du Nord et sur d'autres marchés importants - dans une enquête allemande de 2016, 38 % des cadres affirmaient que les horaires flexibles étaient préjudiciables à la carrière et le débat reste pour le moins vif aux États-Unis. Et pourtant, la résistance aux horaires flexibles complique la tâche des femmes - qui assument déjà la majeure partie des tâches ménagères et sont confrontées à davantage de contraintes temporelles - pour concilier carrière et famille. De nombreuses femmes se sentent obligées de renoncer à leur avancement professionnel ou, en raison de suppositions sur leur disponibilité, ne sont même pas prises en considération. 

Néanmoins, la pandémie de coronavirus n'est que le dernier événement en date à nous montrer que l’avenir réside dans un modèle de travail flexible et indépendant du lieu de travail. Il est grand temps que les entreprises remettent en question les vieilles idées reçues et proposent des modèles de travail plus modernes. Vous pouvez y contribuer activement en permettant le travail à domicile, en supprimant l'obligation du temps de travail de 9 h à 17 h et en utilisant des modèles innovants tels que le « travail partagé ». Facilitez la réinsertion des mères qui reviennent d'un congé parental et discutez régulièrement des possibilités d'évolution, y compris pour les travailleur·euse·s à temps partiel. Et, ce qui est tout aussi important, donnez aux pères la possibilité de consacrer du temps aux besoins de leur famille et à la création d’un équilibre entre leur travail et leur vie privée.

Prêter attention aux disparités salariales

Les conditions structurelles expliquent environ les trois quarts de l'écart de rémunération entre les genres. Les femmes travaillent plus souvent à temps partiel et sont moins nombreuses à travailler dans les services les mieux rémunérés de leur entreprise ; elles sont moins souvent promues à des postes de direction et gagnent un salaire horaire moyen inférieur. Résultat ? En 2017, les femmes ont gagné en moyenne 16,8 % de moins que leurs homologues masculins en France, 15,5 % de moins au Royaume-Uni et 19 % de moins aux États-Unis.

Si vous remarquez des écarts entre les sexes dans la répartition des salaires de votre propre entreprise, faites-en une priorité pour y remédier au plus vite ; c'est le seul moyen de faire en sorte que de telles injustices appartiennent enfin au passé. À travail égal, salaire égal - il n'y a pas de questions à se poser à ce sujet.

Promouvoir une communication efficace et ouverte

La communication joue un rôle central dans chaque entreprise, mais son importance est souvent sous-estimée. Afin de favoriser une participation équitable des femmes sur le lieu de travail, vous devez donc être particulièrement attentif à la manière dont vos employé·e·s communiquent entre eux et avec leurs responsables.

Consacrez du temps à dialoguer avec votre équipe sur les questions de communication et définissez ensemble ce qu'est une communication saine, au quotidien comme en période de crise. Cultivez une atmosphère de confiance et efforcez-vous d’inclure les opinions des membres féminins de votre équipe. Organisez des moments réguliers pour discuter de l'apprentissage et de l'avancement professionnel de vos employé·e·s, et posez-leur des questions concrètes sur leurs souhaits et les prochaines étapes de leur carrière : ne laissez aucune place aux déclarations discriminatoires.

Faire un communiqué sur la diversité et une culture d'entreprise tolérante

Un pourcentage plus élevé de femmes aux postes à responsabilité a des effets positifs sur le succès d'une entreprise - cela a été démontré à maintes reprises par de nombreuses études au cours des dernières années. En effet, les entreprises dont le ratio hommes-femmes est équilibré au niveau de la direction enregistrent non seulement des ventes plus élevées, mais elles bénéficient d'une main-d'œuvre plus satisfaite, d'une plus grande loyauté des travailleur·euse·s qualifié·e·s et d'une image de marque plus positive.

Il devient nécessaire que les entreprises tirent enfin parti du potentiel considérable des talents féminins : augmentez le pourcentage de femmes cadres, adoptez les valeurs d'une entreprise inclusive et diffusez-les. De cette manière, vous augmenterez votre attractivité en tant qu'employeur·euse et vous disposerez d'un plus grand vivier de candidat·e·s. Orientez votre philosophie d'entreprise autour de la diversité comme valeur fondamentale et, ce faisant, favorisez l'innovation, la créativité et augmentez vos bénéfices.

Améliorer les compétences de vos employé·e·s grâce aux cours de langues

Le développement professionnel est l'une des meilleures façons de soutenir votre équipe et vos employées en particulier, dans la poursuite de leur carrière. Les cours de langues de Babbel for Business offrent un avantage soutenant le développement professionnel sur le long terme, dans un domaine qui peut être également utile dans la vie quotidienne - l'apprentissage linguistique présentant donc un double intérêt.

  • Premièrement, les apprenant·e·s développent des compétences pratiques en acquérant un vocabulaire et des compétences linguistiques utiles dans le cadre du travail quotidien. L’apprentissage se fait grâce à des cours compacts qui se concentrent sur des situations de communication typiques, telles que la conversation téléphonique, l’animation de réunions ou la rédaction d'e-mails. Pour ce faire, Babbel propose une multitude de cours spécifiques à chaque secteur, allant de l’industrie pharmaceutique au service clientèle.
  • Deuxièmement, grâce aux cours de langues numériques de Babbel for Business, les femmes peuvent se former à des compétences clés et à des « soft skills » qui favorisent le développement de leur carrière. En parlant une nouvelle langue - que l'on peut apprendre avec Babbel Live ou Babbel Intensive - les femmes gagnent en assurance dans leurs interactions avec leurs collègues et leurs client·e·s sur leur lieu de travail. Les contenus des cours mettent à disposition des outils linguistiques, avec lesquels les femmes peuvent, par exemple, mener avec succès des négociations, faire des présentations et gérer des projets dans une langue étrangère.

Avec Babbel, vous contribuez de manière importante au renforcement des compétences de vos collaborateur·rice·s. En outre, la formation linguistique continue et l'étude des particularités culturelles favorisent également un changement de perspective de toute votre équipe, et apportent ainsi plus de tolérance, d'ouverture et d'égalité à toute votre entreprise.

    Contact the Babbel for Business team

    Vous êtes prêt à proposer à vos équipes un programme d'apprentissage des langues ? Contactez-nous dès aujourd'hui !. 

     

    Retour

    Lea Naschberger, Content Project Manager

    Lea est experte en matière de RH, d'avantages pour les employé·e·s ou d'apprentissage en entreprise. Elle est convaincue que les équipes multilingues sont la clé du succès.

    Reset Password
    Register

    We’ll send you an email to reset your password.


    Möchten Sie eine persönliche Produktdemonstration?

    Machen Sie hier einen Termin für eine Demo mit unserem Beratungsteam.

    Vielen Dank für Ihr Interesse!

    Füllen Sie das Formular aus und wir kontaktieren Sie in Kürze für Ihre Produktdemo!

    Indem Sie auf „DEMO ANFORDERN“ klicken, willigen Sie ein, dass Sie von Babbel kontaktiert werden möchten.